Configurez facilement l’envoi de mail sur vos sites

S’il y a bien une chose casse pieds à configurer lorsqu’on lance un site, c’est la configuration du sendmail. Oui, parce que pour envoyer des mails et faire en sorte qu’ils arrivent bien dans la boîte et non dans les spams, c’est quand même loin d’être simple, surtout quand on est profane.

Quand on lance un site, il existe différents cas de figures dans lesquels il est nécessaire que ce dernier envoie des emails. Par exemple quand un visiteur utilise le formulaire de contact, ou encore quand vous recevez un commentaire pour votre blog, voire quand un utilisateur s’inscrit.

Avec une application fonctionnant avec php, il est possible de configurer le smtp qui sera utilisé par l’application pour envoyer l’email. Le soucis est qu’il faut que la machine qui exécute l’application, le serveur donc, soit autorisé à le faire d’une part, et que l’adresse d’envoie qu’elle utilise existe.

Celà implique d’emblé de devoir envoyer les mains dans les fichiers de configuration, de devoir configurer le sendmail, d’autoriser l’envoi au niveau de votre registrar… On a déjà mal à la tête et on n’a pas forcément la garanti que ça fonctionnera. Alors que faire ?

La délégation de service

Des sociétés offrent de passer par leurs serveurs pour router les emails émis par vos applications et vous assurer de ne pas atterrir dans les spams. Souvent ces services offrent des formules très intéressantes et gratuites pour les faibles volumes d’envoi. Pour en avoir testé quelques uns, j’ai choisi de vous parler de celui que j’utilise aujourd’hui pour sa fiabilité et sa facilité de prise en mains : J’ai nommé Mailjet !

Alors oui, je fais de la publicité, et je ne suis pas rémunéré pour ça. Mais je pense que quand on découvre des services intéressants, c’est bien de partager 🙂

Mailjet c’est quoi ?

Mailjet est un « copilotes pour l’emailing ». C’est ainsi qu’ils se définissent en offrant une plateforme facile à utiliser pour faire des newsletter, envoyer des mails, offrir des statistiques détaillées de vos campagnes, et même la création from scratch de vos templates d’email.

Un des gros avantages de cette plateforme est qu’elle permet de configurer l’envoi d’emails à partir de votre domaine ou de votre adresse email, et ce gratuitement jusqu’à 200 emails par jour.

Comment ça marche ?

Premièrement il faut se créer un compte. Une fois que c’est fait, il faut se rendre dans la rubrique « Mon compte » pour atterrir sur votre tableau de bord.

Rendez-vous dans la section « Ajout d’un domaine ou d’une adresse d’expéditeur ».

La première chose à faire est de configurer le domaine à partir duquel les mails seront envoyés. Cliquez sur le bouton « + Ajouter un domaine » et remplissez les champs (nom du site et domaine) puis, validez.

Mailjet vous génère un fichier texte qu’il faudra mettre à la racine de votre site afin de vérifier que vous êtes bien le propriétaire du domaine. Procédez comme demandé, ceci permet de lier votre compte Mailjet à votre domaine.

Vient ensuite la configuration de l’email d’envoi. Oui parce que bon on n’a pas forcément envie que ce soit un email différent de notre domaine qui envoie tout nos mail hein 😉

De retour sur la page des paramètres d’envoi, ajoutez l’adresse email qui est censée envoyer les emails à partir de votre domaine en cliquant sur le bouton « + ajouter une adresse email ».

Remplissez les champs demandés et renseignez le « type d’email ». Dans mon cas c’est pour les emails transactionnels, donc j’ai coché l’option  » E-mails de votre site ».

Voilà pour la configuration côté Mailjet. Passons à la configuration de votre application.

Configurer le smtp de Mailjet sur votre application

Je ne passerai pas en revue les différents moyen de configurer votre smtp, ceux ci étant relatif à votre serveur et / ou application. Ce qui est important c’est que vous sachiez où vous devez configurer tout ça.

Retournez sur votre tableau de bord, puis dans « paramètres SMTP et Send API ».

Sur la page suivante se trouve tout ce dont vous avez besoin pour configurer votre application : l’adresse du serveur smtp, le port (préférez le 587 vu comme précisé que certains hébergeurs bloquent le port 25 désormais), ainsi que vos identifiants de connexion Mailjet si besoin.

une fois que vous avez tout bien configuré, effectuez un petit test pour vous assurer que tout fonctionne 🙂 Une fois terminé, vous pouvez supprimer le fichier texte qui se trouve à la racine de votre site et profiter de la vie sans prise de tête avec le mails B)

J’espère que cet article vous a plus, sachez que Mailjet propose aussi de l’emailing de masse pour les newsletter par exemple, mais n’ayant pas essayé pour le moment, je vous en reparlerai quand ce sera fait 😉

A bientôt !